Any d'Avray est une marque du groupe Aderans

Interview d'Eliane DUBOIS, membre du jury

Eliane DUBOIS, Infirmière d'annonce et membre du jury du Prix Infirmier Any d’Avray 2015 revient pour nous sur les primés de cette 21e édition.

Eliane DUBOIS, Infirmière d'annonce et membre du jury du Prix Infirmier Any d’Avray 2015

C’est une première pour vous en tant que membre du Jury du Prix Infirmier. Quels sont les éléments qui ont motivé votre candidature pour cette édition 2015 ?

Cette participation prolonge, en fait, l'implication initiée l'année dernière au sein du Comité Scientifique d'Organisation des RIO et du Conseil d'Administration de l'AFIC. Promouvoir des projets infirmiers étant l'une des missions importantes de l’Association, le Prix Any d'Avray m’est apparu comme une opportunité de valorisation des initiatives de nos équipes. Faire partie du jury m'apparaissait donc comme une évidence. Aller toujours plus loin dans l’amélioration du quotidien des patients, faire toujours mieux sont également des objectifs du Prix qui correspondent à mes aspirations professionnelles.

Comment avez-vous vécu cette expérience au sein du jury ? Qu’en retenez-vous ?

Les compétences d'analyse et d'évaluation développées en participant à des jurys divers m’ont été très utiles pour mener à bien cette première mission au sein du jury. L’organisation et la relecture des projets au fur et à mesure de l’avancée dans l’évaluation ont constitué un travail très important. Mener une comparaison entre les différents projets développés au sein de structures diverses, en taille et en type, m’a beaucoup intéressée. Sentir les énergies des équipes qui, par ces projets, travaillent sur l'amélioration continue des soins délivrés aux patients est très stimulant.

Certains projets vous ont-ils plus intéressés que d’autre ?

L’objectivité a été la base d’analyse des différents projets. Je me suis conformée à des critères bien définis pour apprécier les dossiers déposés, leur pertinence, leur côté innovant et pouvoir faire des comparaisons. Parmi les critères importants, le 1er est le degré d’implication des équipes d’infirmiers dans le projet. La pertinence dépend également du type de structure concernée : certaines petites structures méritent encore plus un appui au regard de leurs moyens techniques et financiers.

Le site internet du Prix infirmier se fait déjà le relais des projets primés. L’année prochaine, il permettra de suivre l’avancée des primés de 2014. Selon vous qu’est-ce que cela pourra apporter au Prix ?

Cette mise en lumière des projets par le biais des entretiens diffusés sur le site internet est déjà quelque chose d’important: elle permet, en effet, de valoriser le travail réalisé par les équipes et donne une dimension supplémentaire aux projets. Le fait de pouvoir suivre très prochainement la vie de ces projets est motivant à plusieurs titres. Côté jury, il pourra conforter le choix fait et la valeur du Prix réservée. Côté professionnel, cette information à postériori, permettra de mieux appréhender la vie de ce projet; voir ses impacts et ses retours sur les patients et leur qualité de vie au sein de nos établissements. Cela peut être un facteur de motivation supplémentaire pour susciter de nouvelle candidature.

Voyez-vous d'autres éléments importants à aborder sur ce Prix ?

Chaque service étant singulier, il est important que le candidat fasse émerger sa motivation et son initiative propre dans le projet. On peut toujours s’inspirer de ce qui existe, certes. Le plus important est de construire un projet qui nous corresponde. Il est également important de se rendre compte des opportunités que nous permet ce Prix.

Selon vous, qu’apporte l’enseigne « Any d’Avray » en soutenant le Prix infirmier ?

C'est plus qu'une enseigne, c'est une sensibilité, une implication, une humanité au service de l'amélioration du quotidien des patients, ainsi qu'une reconnaissance et une valorisation des initiatives infirmières. Le tout couplé à l'excellence que nous lui connaissons. Par son implication et son humanité au service de l’amélioration du quotidien des patients, « Any d’Avray » a un rôle tout à fait louable auprès du Prix Infirmier. D’autant plus que cette enseigne ne fait pas partie de la sphère « médicale ».

Propos recueillis par Laure Duméreau.

Actualité

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Nos partenaires